Sommaire

Les pages de Contemporart. . .

Ces pages sont rédigées par et pour des passionnés d'Art Contemporain.


Claude Viallat ( 1936 - )

Claude Viallat est né à Nîmes en 1936 où il vit et travaille.

Il étudie à l'Ecole des Beaux-Arts de Montpellier de 1955 à 1959, puis à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1962-63. En 1966, Claude Viallat,  adopte un procédé à base d'empreintes, qui l'inscrit dans une critique radicale de l'abstraction lyrique et géométrique.
Une forme  neutre, ni naturelle ni géométrique, est répétée sur une toile libre, sans châssis, déterminant la composition de l'œuvre.

Lié au mouvement Support/Surfaces il en intègre vite les principes. Le support traditionnel est remis en question : Buraglio récupère des morceaux de toile et des éléments de fenêtre qu’il assemble. Dezeuze dissocie la toile du chassis. Viallat emploie des matériaux de récupération, toiles de bâche, parasols, tissus divers, corde nouée ou tressée.
Il restera ensuite jusqu’à nos jours fidèle à ces supports.

Depuis, l'artiste décline ce dispositif pictural, devenu le marqueur de son identité, sur des supports divers (bâches, toiles de voiles, de parasols, de tentes…) et avec des techniques d'imprégnation de la couleur sans cesse renouvelées, comme la peinture mais aussi la solarisation de la toile, l'imprégnation, lacapillarité de la peinture, la teinture à l’éponge ou au pochoir.

Son support favori est la toile libre de tous chassis, flottante, qui peut être pliée, roulée, posée par terre, accrochée directement au mur ou au plafond. Il pratique volontiers l'assemblage cousu de surfaces peintes.
Il explore toutes les possibilités de la récupération: vieilles couvertures, rideaux, nappes, revêtement de chaises, bâches de bateaux, tentes militaires, vêtements, parasols.

En 1974, le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne organise la première grande exposition personnelle de Claude Viallat. En 1988, il représente la France à la Biennale d’Art Contemporain de Venise.

Dans ses œuvres récentes, Claude Viallat est revenu à des surfaces planes rectangulaires ou carrées, privilégiant un déchaînement  des éléments constitutifs internes, mettant toujours plus l'accent sur les rapports de densité, d'intensité, de brillance entre les surfaces colorées.

Claude Viallat est représenté à Paris par la galerie Daniel Templon


Déclarations:

  • " L’objet de la peinture, c’est la peinture elle-même "
  • "Toute la peinture contemporaine est dans Lascaux et dans la préhistoire. Je pense qu’on n’ a rien inventé. Tout était là. Depuis, on n’ a fait que parfaire des techniques ".
  • " Je voudrais que mes toiles n’aient pas le sérieux du tableau, son aspect pesant, encombrant, qu’elles appellent le mouvement (...). Que ma peinture soit nomade."
  • "J’ai toujours recherché une peinture où le sujet ne soit pas prédominant, où toute la technique ne soit pas assujettie à la mise en trompe-l’œil de l’image "
  • " Le vécu des choses me paraît autrement plus important que la représentation ".

Expositions:

  • 1996 : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris
    Musée de la Cour d'or, Metz
    Musée-Château d'Annecy
  • 1997 : Carré d'Art Contemporain de Nîmes
    Musée Savoisien, Chambéry
    Musée Fabre, Montpellier
  • 1998 : Galerie Daniel Templon, Paris
    " Claude Viallat, la Période de Nice 1964-1967 ", Château de Villeneuve, Fondation Emile Hugues, Vence
  • 2000 : Galerie du Rectangle, Lyon
    Galerie Dortindeguey-Regal, Arles
    " Claude Viallat, œuvres sur papier (1968-1990) ", Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne
  • 200 1: Palaçio Imperial à Rio de Janeiro (Brésil)
  • 2006 : Musée d'art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand
  • 2009 : Musée National du Mali à Bamako
  • 2010 : Centre d'Accueil et d'Animation Corbie (Somme)

Commandes publiques (sélection)

  • 1989-2000
    Vitraux de la cathédrale de Nevers
  • 1990-1996
    Vitraux de l'Eglise Notre-Dame-des-Sablons à Aigues-Mortes

Galerie Virtuelle


Colorant sur toile libre (1974)



Peinture sur Bâche (1978)

filets (1985)

Acrylique sur bâche (1977)

Toile peinte et découpée (1992)

Exposition 2004

Noeud de singe (1970)

Manille et corde teintée (1975)


Toile libre , 1990
.
Vitraux à Aigues-Mortes (1995)

Exposition Claude Viallat Bamako 2009

Exposition 2010
Licence : Les textes sont en reproduction libre sous conditions Créative Commons by contemporart

Les illustrations ont un statut variable: Domaine Public /ou/ Fair Use (droit de citation dans un but informatif) /ou/ © auteur

Pour nous joindre