Sommaire

Les pages de Contemporart . . .

Ces pages sont rédigées par et pour des passionnés d'Art Contemporain.

Sori Yanagi ( 柳 宗理 , Yanagi Sori)

Sori Yanagi est né à Tokyo en 1915.
C'est l'une des figures emblématiques du design industriel japonais.

Formé à l’université nationale des Beaux Arts et de musique de Tokyo, Sori Yanagi en obtient le diplôme en 1950. Il est assistant de Charlotte Perriand de 1940 à 1942 au Japon. A travers Charlotte Perriand, c’est de Le Corbusier que Sori Yanagi s’inspire : le designer crée pour répondre aux besoins des hommes avec humilité.

En 1951, il remporte le concours du design industriel japonais puis, un an plus tard, il fonde le Yanagi Industrial Design Institute.

En 1956, le tabouret Butterfly annonce les prémices d'une nouvelle ère dans l'univers du design.

En 1977, il devient directeur du Musée Japonais des Arts Populaires, à Tokyo.

Sori Yanagi meurt le 27 décembre 2011, à 96 ans.


En 1956, il crée le tabouret Butterfly, synthèse des formes traditionnelles de l’Extrême-Orient et de la fonctionnalité de l’Occident. Le tabouret Butterfly, conçu dans les années cinquante, peut être vue comme la réponse du Japon au fonctionnalisme de l'après-guerre et à sa contrainte de « bon goût ».
Cette sculpture minimaliste, formée de deux parties identiques assemblées comme deux ailes de papillon, est un véritable clin d’œil à la langage complexe de l’architecture et à la calligraphie japonaise. Ainsi, il a toujours souhaité que ses créations combinent l'ancien et le moderne, nourrissant la tradition japonaise de dialogue créatif entre Orient et Occident.
Outre sa fonction d’assise, le tabouret Butterfly peut être sculpture. Ni aspérité, ni fioriture : rien ne pourrait gâcher la contemplation de cette démonstration d’équilibre nippon.

Sori Yanagi donne une importance fondamentale à ses choix de matériaux : bambou, bois et céramique se mêlent au plastique, à l'aluminium et à l'acier. Le tabouret Butterfly associe une forme traditionnelle à un matériau moderne, le contreplaqué, parti pris d'une grande nouveauté dans le Japon du milieu des années cinquante.

Yanagi est extrêmement polyvalent et très créatif : outre les sièges et la vaisselle, il crée des luminaires et des tracteurs. Quand il est chargé de dessiner la torche des Jeux olympiques d'été de Tokyo en 1964 et celle des Jeux olympiques d'hiver de Sapporo en 1972, il considère ces missions comme un honneur que sa patrie lui accorde.

Il signe également de très nombreux objets pour la table en porcelaine, en céramique bicolore, de la verrerie, des couverts et des ustensiles de cuisine en acier inoxydable, des vases et des objets pour le bureau.

Dates de créations :

  • 1954-1956 : tabouret Butterfly et tabouret Elephant
  • 1959 : série d'assiettes en céramique bicolore
  • 1965 : chaise empilable en polypropylène sur piètement tubulaire métallique
  • 1966 : série de verres et tasses au décor perlé en relief
  • 1974 : tabouret et table basse en bois sur piètement métallique Monjiro
  • 1978 : fauteuil en bois Easy
  • 1979 : premiers luminaires série Lamp Shade
  • 1982 : série de plats et d'assiettes carrés en porcelaine blanche ou noire
 

Galerie Virtuelle


Tabouret "Eléphant" (1956)

Chaises (1969)

Bouilloire (1994)

Le "tabouret papillon (Butterfly) " qui, en 1954,
annonce l'émergnence du design japonais contemporain

Ustensiles de cuisine (1990)
Pour nous joindre

Les illustrations ont un statut variable: Domaine Public /ou/ Fair Use (droit de citation dans un but informatif) /ou/ © auteur . . .