Troublez-moi ce soir (Don't bother to knock)
de Roy Baker, sorti en 1952, avec Marylin Monroe


Le film commence dans un hôtel, à New York, où une femme, Lyn, semble attendre un homme. Il s'avère qu'elle est la chanteuse du bar de cet hôtel et entonne une chanson romantique pour la clientèle.
Dans la chambre qu'il occupe dans le même hôtel, Jed relit une lettre de rupture. Lyn et Jed étaient ensemble.

Nell arrive à l'hôtel car son oncle Eddie, qui y est liftier, lui a trouvé un travail de garde d'enfants pour la soirée. Elle va prendre soin de la petite Bunny pendant que ses parents sortent.
Jed descend écouter Lyn. Ils discutent et Lyn lui reproche notamment son caractère froid et cynique: elle confirme qu'ils doivent se séparer. Au même moment, Nell a un comportement bizarre car elle fouille dans les affaires de la maman de la petite et essaye même ses bijoux.

Retourné dans sa chambre, Jed aperçoit par la fenêtre une belle jeune femme également cliente de l'hôtel. C'est Nell. Ils entrent en contact par téléphone. Eddie la surprend portant un déshabillé de la maman absente ainsi que ses bijoux. Il la somme de tout remettre en place.
Jed, avec sa bouteille de Bourbon, vient frapper à la porte de Nell. Avant qu'elle ouvre, on peut apercevoir de traces sur ses deux poignets.

Leur rencontre se développe sur un ton étrange où l'on apprend que Nell a perdu son fiancé, pilote, pendant la guerre , mais cela finit par un baiser tout de même puisque Jed mentionne qu'il est pilote d'avion lui aussi.
Ils sont surpris par la petite fille qui ne dormait pas profondément. Cette apparition éveille quelques soupçons chez Jed qui croyait Nell seule et, ensuite, une tragédie est même évitée.

Les parents, insouciants, sont toujours à leur soirée. Découvrant des cicatrices aux poignets de Nell, Jed n'a plus aucun doute: il vaut mieux qu'il s'en aille rejoindre Lyn. Mais Eddie arrive et assène à sa nièce un "I thought you were getting better" assez révélateur (Je pensais que tu allais mieux). La situation s'envenime et l'oncle prend un coup.
Des clients de l'hôtel viennent s'enquérir si quelque chose ne va pas mais Nell les rassure. Elle le peut: l'enfant, pour qu'elle ne crie pas, est attachée sur son lit.

Jed part à son rendez-vous. Quelques minutes plus tard arrive la maman qui découvre sa fille martyrisée. Jed revient juste à temps pour séparer la mère et Nell qui se battent. Nell profite d'un moment d'inattention pour s'échapper. À la réception de l'hôtel, elle trouve des lames de rasoir. On peut craindre alors le pire mais Jed, de nouveau et en présence de Lyn, sauve la situation. Il n'est pas la brute que Lyn s'imaginait et ils partent boire un verre ensemble alors que la police emmène Nell vers un hôpital qui pourra la traiter.

Il s'agit du tout premier film de Anne Bancroft, née le 17 septembre 1931, qui tiendra son plus grand rôle en 1967 dans Le lauréat (avec Dustin Hoffman). Elle interprète plusieurs chansons dans Troublez-moi ce soir.

La plupart des chansons du film ont déja été entendues dans Panic in the Streets (1950).

Distribution

  • Marilyn Monroe : Nell Forbes (voir en détail le rôle de Marilyn )
  • Richard Widmark : Jed Towers
  • Anne Bancroft : Lyn Lesley
  • Donna Corcoran : Bunny Jones, l'enfant
  • Jeanne Cagney : Rochelle
  • Lurene Tuttle : Ruth Jones
  • Elisha Cook Jr. : Eddie Forbes
  • Jim Backus : Peter Jones
  • Verna Felton : Mrs. Emma Ballew
  • Willis Bouchey : Joe le barman
  • Don Beddoe : Mr. Ballew
  • Gloria Blondell : Janey

Fiche technique

  • Titre français : Troublez-moi ce soir
  • Titre original : Don't bother to knock (litt: N'hésitez pas à frapper à la porte)
  • Réalisation : Roy Baker
  • Scénario : Daniel Taradash, d'après un roman de Charlotte Armstrong
  • Directeur de la photographie: Lucien Ballard
  • Musique originale: Lionel Newman
  • Son : Bernard Freericks, Harry M. Leonard
  • Montage : George A. Gittens
  • Production : 20th Century Fox
  • Durée : 73 minutes
  • Noir et blanc
  • Date de la sortie américaine : 18 juillet 1952




Marilyn Monroe dans ce film

Troublez-moi ce soir est le premier vrai premier rôle de Marilyn Monroe puisque, dans ce 16e film, une série B, elle occupe l'affiche juste derrière Richard Widmark. Elle est ainsi présente à l'écran pendant une grande partie de l'intrigue, interprétant un personnage très dramatique et bouleversé.


La bande-annonce clame d'ailleurs: "Join Richard Widmark - as he opens the door on - America's most exciting personality - Marilyn Monroe - every inch a woman - every inch an actress..." (Joignez-vous à Richard Widmark - lorsqu'il ouvre la porte sur - la plus excitante personnalité d'Amérique - Marilyn Monroe - entièrement femme et entièrement actrice)
et "Suspense fires the screen... as the most talked about actress of 1952... rockets to stardom" (Le suspense enflamme l'écran... alors que l'actrice dont on a le plus parlé en 1952... est en train de devenir une star).

Ses séquences en détail :

  • À la 4e minute du film, Marilyn entre dans l'hôtel, habillée de manière très sage, et monte à l'étage pour aller garder le bébé.
  • Elle fait la lecture à la petite fille avant que celle-ci aille au lit.
  • Marilyn fouille dans les affaires de la maman absente.
  • Observée par la fenêtre par Richard Widmark, Marilyn le toise. Puis, par un subtil jeu de store, elle l'invite à prendre contact.
  • Elle est sermonnée par son oncle car elle a emprunté des habits et des bijoux qui ne sont pas à elle.
  • La scène de la rencontre avec Widmark est une des plus longues: ils discutent, s'approchent, s'éloignent l'un de l'autre, s'embrassent même, s'occupent de la petite fille.
  • À l'arrivée de son oncle dans la chambre, Marilyn devient de plus en plus troublée, pour dire le moins. Aussi quand elle parlemente avec d'autres clients de l'hôtel.
  • Elle se bat avec la maman.
  • Elle quitte la chambre, l'esprit totalement ailleurs: elle divague. Elle descend se chercher une autre destinée.

Marilyn interprète dans ce film les chansons "My heart belongs to Daddy" (de Cole Porter), "Let's make love", "Incurably romantic" et "Specialization".


Le contenu est disponible selon les termes de la licence GNU Free Documentation License. Source initial Wikipédia.fr