Les 88 temples du Henro

Le Pèlerinage de Shikoku est un pèlerinage effectué sur le pourtour de l'île de Shikoku au Japon et qui comprend 88 temples. Il est long de 1200 km pour les seuls temples principaux

Tosa (préfecture de Kôchi) ;
thème la Discipline

  1. Shinshōji (津照寺)

  2. Kongōchōji (金剛頂寺)

  3. Kōnomineji (神峰寺)



Shinshōji (津照寺)

Le temple du port de lumière (No 25)

Honzon: Jizô

Mantra: Om ka ka kabi sanmaei sowaka !

Gestion : école Shingon Buzan-ha

Shinshôji a été fondé par Kûkai. Il est situé sur la côte ouest, au nord du cap Muroto.

Le nom local de ce temple est Tsu-dera et son honzon Jizô est plus précisément Kaji-tori-Jizô, protecteur des pêcheurs. Cette protection tire son origine dans un fait légendaire, où Yamanouchi, seigneur de Kochi aurait été sauvé du naufrage en évoquant Jizô.

Un escalier de pierre très raide donne accès au Hondo.

 

 

 

Kongōchōji (金剛頂寺)

Le Temple du pic du Vajra (No 26)

Honzon: Yakushi Nyorai

Mantra: Om koro koro sendari matougi sowaka !

Gestion : école Shingon Buzan-ha

Kongôchôji est aussi appelé communément Nishi-dera (temple de l'ouest), car situé à l'ouest du temple principal du cap Muroto, le Hotsu-Misaki-ji.

Fondé par Kûkai, il devint temple officiel de prières pour la paix et la sécurité de la nation.
Détruit par incendie en 1900, il a été reconstruit. Le temple principal, hondo, de dimensions imposantes date de 1984.

 

 


L'entrée du temple bouddhiste, à gauche, et du sanctuaire shinto, à droite.

Kōnomineji (神峰寺)

Le Temple du sommet des dieux (No 27)

Honzon:Jûichimen Kannon

Mantra: Om maka kyaronikya sowaka !

Gestion : école Shingon Chizan-ha

Kônomineji a été fondé par Gyôgi, et dès l'origine, a été marqué par le synchrétisme bouddhisme-shintoïsme, les deux temples partageant le même accès et les mêmes ateliers.

Il est situé à la limite de l'ancienne province de Tosa, dans une forêt, sur un sommet assez difficile d'accès, ce qui lui vaut le qualificatif de Nansho.

Victime d'un grave incendie, il a été restauré en 1912.