Éric Poitevin

De Wiki de A à Z.

Éric Poitevin, photographe et plasticien contemporain français, né en 1961 à Longuyon (Meurthe-et-Moselle).

Son œuvre

Éric Poitevin travaille autour de la nature et du corps.

La photographie d'Éric Poitevin se présente, en apparence, sans aucune espèce d'originalité. Mais, paradoxalement, son art, par souci d'être ce que personne ne peut ni lui enlever ni lui copier, est simplement un art fondamentalement abstrait. Que ce soient des portraits en buste, des nus allongés, des arbres ou des roseaux, des bouts d'os ou même des animaux destinés à l'équarrissage, il y est toujours question de la force d'un regard qui réfléchit avant de saisir, qui pense avant de montrer. C'est à l'échelle de son immense respect du vivant, qu'il soit animal, humain ou végétal, mais aussi à l'image de son immersion dans ce que la photographie peut révéler dès qu'elle est pré-visualisée qu'Eric Poitevin nous offre une part du meilleur de la photographie.

Travaillant à la chambre, ce qui l'oblige à prendre de la distance, privilégiant un cadrage frontal et serré qui l'aide à décontextualiser le réel, il construit mentalement une image qui "tiendra" par sa seule force plastique. Ainsi, il s'autorise, sans aucune gratuité, à prendre en légère contre-plongée ces réseaux de branches qui s'élancent vers le ciel comme d'énormes tentacules pourraient le faire. Son seul point de vue arrive à sublimer en griffes vivantes ce que l'écorce de l'arbre si présente par le piqué du négatif à la chambre aurait pu nous laisser prendre pour mort. Il en est de même pour ces grands négatifs virés sépia où l'extraction des plages laiteuses de la peau de ces jeunes agneaux destinés à l'abattoir offre un tableau abstrait. L'aspect documentaire ne résiste que dans la ténuité de ce qu'il permet comme reconnaissance.

L'absence de repères spatiaux et le choix de la perte d'échelle des choses et des lieux marquent le travail d'Éric Poitevin. La structure rythmique et la composition en miroir émanent du spectacle de la nature, que celui-ci soit la frondaison d'une forêt ou le bouquet de roseaux animant la surface d'un étang. Mais si cette géométrie naturelle est celle que le photographe sait pressentir et prélever, elle n'est jamais seule à donner vie éternelle et temps de contemplation à ces photographies intemporelles. La couleur et les luminosités de la nature, que celles-ci émanent d'un paysage ou d'un visage, accompagnent subtilement la vie silencieuse et le temps suspendu de chacune de ses photographies.

Photographe, il revendique la présence organique, physique des images, mais glisse sur leur objectivité. Il explore une gamme typologique existante héritée de l’histoire, le portrait, le paysage, la nature morte, mais il la revivifie d’un point de vue tout à fait personnel. Son regard, subjectif, se traduit par une véritable mise en forme des sujets: le cadrage, la lumière puis le tirage, le format, le papier.

Éric Poitevin aime à s’attarder sur les conditions de réalisation d’une image photographique, demandant parfois des mois d’attente pour que le sujet de la photographie parvienne à se constituer tel qu’il le souhaite. C’est le cas pour la série des animaux, des crânes et des portraits présentés sur fond noir ou pour les corps et les os sur fond blanc. Une façon de les isoler complètement sans les arrêter.

Ainsi, des arbres, aux branches puissantes prises dans un miroir nous renvoient au portrait d’une jeune fille. Arrêtée, silencieuse, les courbes de son buste sont soulignées par son pull dont la couleur et la maille rappellent l’écorce des troncs d’arbres. Ces «portraits» d’arbres semblent figés, pourtant le regardeur plus attentif y percevra un frémissement, un imperceptible mouvement : dans un coin de l’image une branche a bougé. La chambre photographique avec son temps de pose long a capté une variation subtile de la lumière, comme elle a laissé le temps à un frisson de parcourir la peau de certains grands nus. Des corps allongés, sans artifices, s’offrent comme des paysages à la vue du spectateur.

C’est finalement une écologie humaine que nous propose l’artiste à travers son œuvre dans cette volonté d’objectivation, cette rigueur presque scientifique de marquage d’un monde organique et naturel. Mais c’est surtout cette habileté à réunir dans une même image ce qui est antinomique : fixité et mouvement, légèreté et densité de la matière, «science fiction « et réel. Devant ces images silencieuses, un dialogue particulier s’instaure avec celui qui les regarde: il faut se laisser absorber peu à peu par elles et les laisser lentement monter en soi.

Expositions personnelles

  • 1991 Université de Nijmegen; 22e Rencontre de la Photographie, Abbaye de Montrajour, Arles
  • 1993 Le Printemps de la Photographie , Cahors
  • 1994 Galerie J.F. Dumont, Paris
  • 1995 Centre d’Art Contemporain Le Creux de l’Enfer, Thiers
  • 1996 Ecole des Beaux-Arts, Quimper; La Tour de Paris, Villeneuve sur Lot
  • 1997 Galerie Albert Baronian, Bruxelles
  • 1998 Centre National de la Photographie, Paris; Galerie Jean Bernier, Athènes
  • 1999 Musée de la Cour d’Or, Metz
  • 2000 Galerie Albert Baronian, Bruxelles; Galerie Tanit, Munich; MAMCO, Geneve; FIAC 2000, Paris: galerie Albert Baronian
  • 2001 Galerie J.-F. Dumont-Mollat, Bordeaux
  • 2002 Galerie Pietro Sparta, Chagny
  • 2003 Galerie Baronian-Francey, Bruxelles; Frac Franche-Comté, Musée des Beaux-arts, Dole
  • 2004 L’image nue, Musée de la Photographie, Charleroi; Eric poitevin, Frac Ile-de-France - Le Plateau, Paris
  • 2005 Galerie Dumont-Mollat, Bordeaux; Entre cour et jardin, Château de Barbirey et jardins de l’arquebuse, Dijon
  • 2007 BLANCPAIN ART CONTEMPORAIN, Genève; Galerie Albert Baronian, Francey, Bruxelles; Maison de la chasse et de la nature, Paris
  • 2008 Musée Bonnat, Bayonne

Expositions collectives (sélection)

  • 1993 Nouveaux Augures, Collection Frac Languedoc-Roussillon, Sète
  • 1994 Galerie Pietro Sparta, Chagny; Edalla Natura (Collection Frac Midi Pyrénées), Grenier du Chapitre, Cahors
  • 1995 Escale du Regard, Villa Medicis, Rome; Répétition Générale, Musée d’Art Contemporain, Santiago du Chili
  • 1996 Variations Opus 96, Musée de Cognac; Le Parvis, Tarbes
  • 1997 Points de Vue Européens de Sudek à Basilico, Maison Européenne de la Photographie, Paris; Acquisitions, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
  • 1998 Jeux de Genres, Acquisitions récentes Ville de Paris, Espace Electra
  • 1999 Zeitgenössische Fotokunst aus Frankreich, Städtische museum, Zwickau
  • 2000 FRAC Alsace – Selestat, Acquisitions récentes
  • 2001 Huis Marseille, Fondation pour la Photographie, Amsterdam
  • 2002 Musée d’Art Contemporain de Montréal
  • 2004 De la Lorraine, Musée de Metz et de Nancy; Le tableau Contemporain, Musée d’Art Moderne et Contemporain, Strasbourg
  • 2005 Nützlich, Süb und Musca, das Fotografierte, Museum Folkwang - Essen; Nature cultivée, CPIF - Centre Photographique d’Ile de France, Pontault-Combault; Chassez le naturel, Château de Chambord
  • 2006 Le corps du paysage, Ecole des Beaux-Arts de Valenciennces; Zoo, la Centrale électrique, Bruxelles; La Force de l’Art, Grand Palais, Paris
  • 2007 Fait en France, 15 ans de création artistique, oeuvres de collections du FNAC et des FRAC, Galerie Nationale d’Art, Sofia; Musée National des Beaux-Arts de Lettonie, Riga
  • 2008 Comme des bêtes. L’ours, le cochon, le chat et Cie, Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne; Portrait et paysage du XXIème siècle, Espace Culturel ING, Bruxelles
  • 2009 Le Travail de Rivière, le Crédac, Ivry-sur-Seine; Art et Paysage, Musée de l’Echevinage - Abbaye-aux-Dames, Saintes; Paisagens Obliquas, Museu Colecçao Berardo, Lisbonne
  • 2010 Dans la Forêt, FRAC Aquitaine, Bordeaux; Le meilleur des Mondes, du point de vue de la collection MUDAM, Luxembourg
  • 2010 Exposition inaugurale Chefs-d'œuvre? du Centre Pompidou-Metz

Galerie

Fichier:Poitevin9865.jpg

Sans titre, 2006

Fichier:Poitevin04.jpg

Sans titre, 2004

Fichier:Poitevin2000.jpg

Sans titre, 2000

Fichier:Poitevin07.jpg

Sans titre, 2007

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_