Arsenic et vieilles dentelles

De Wiki de A à Z.

Arsenic et vieilles dentelles , film américain de Frank Capra, sorti en 1944

Analyse critique

Abby et Martha Brewster, deux vieilles dames respectables mais quelque peu fantasques, partagent leur maison de Brooklyn avec leur neveu Teddy. Rivalisant de fantaisie avec ses tantes, celui-ci s'est mis en tête de creuser une réplique du canal de Panama dans la cave. Bienveillantes envers chacun, les deux soeurs coulent ainsi des jours tranquilles jusqu'à ce qu'un autre neveu, l'anticonformiste Mortimer, venu chez elles pour leur présenter sa promise, découvre avec horreur un cadavre dans un de leurs coffres. Il apprend bientôt que les deux aïeules, mues par la compassion et sûres de faire une bonne action, empoisonnent de vieux messieurs solitaires pour leur éviter une fin de vie misérable, et que le "Canal de Panama sert en fait de tombeau pour ces messieurs.

La maison de la famille Brewster est un véritable asile de fous, où chaque pensionnaire incarne une tare de l'Amérique. Le neveu quadragénaire se prend pour Roosevelt et les deux tantes ont moins peur de zigouiller leur prochain que d'aller voir un film avec Boris Karloff.

Par ce film sans prétention, simplement drôle et divertissant, Capra offre un délicieux moment de rire, d'amour et de compassion. Ces thèmes semblent être les bases des oeuvres de ce réalisateur. C'est une sorte de huis clos dans ce salon où entrent et sortent des personnages plus farfelus et touchants les uns que les autres. Capra donne au crime et à la peur une teinte joyeuse et comique. Cary Grant, en chef d'orchestre dépassé, offre une prestation digne des plus grands acteurs comiques et les autres acteurs se surpassent tous, de Jean Adair et Josephine Hull, les deux rombières disjonctées, jusqu'à Raymond Massey, le neveu dérangé. Véritable bijou de burlesque farfelu, parodie des films noirs et d’épouvante tant populaires à cette époque, Arsenic et vieilles dentelles, avec une bonne dizaine de cadavres dissimulés dans le décor du huis-clos, introduit d’autres comédiens aux physiques que l’on peut qualifier de particulier, notamment l’acteur de M le Maudit, Peter Lorre.

Classique absolu de la comédie américaine des années 40, Arsenic et vieilles dentelles est un succès public et critique adapté d’une pièce de théâtre homonyme dont la longue carrière à Broadway a bloqué la sortie du film pendant trois ans. Tournée en 1941, la comédie noire n’est sortie aux USA qu’en 1944 et en France après la guerre, en 1946. Cela n’a en rien atténué la force commerciale du film qui s’est installé comme un incontournable de la filmographie de Cary Grant, l’acteur croisant à l’occasion le chemin de Frank Capra pour la première et dernière fois de sa carrière.

Distribution

  • Cary Grant : Mortimer Brewster, l'écrivain
  • Priscilla Lane : Elaine Harper, la fille du pasteur et fiancée de Mortimer
  • Raymond Massey : Jonathan « Frankenstein » Brewster, le frère psychopathe de Mortimer
  • Josephine Hull : Abby Brewster, la vieille tante et assassine
  • Jean Adair : Martha Brewster, la vieille tante et assassine
  • John Alexander  : Theodore « Roosevelt » Brewster, l'oncle fou
  • Edward Everett Horton  : Mr. Witherspoon, le directeur de l'asile psychiatrique
  • Peter Lorre  : le docteur allemand Einstein
  • Grant Mitchell  : le révérend Harper, le voisin des tantes Brewster
  • James Gleason : le lieutenant Rooney
  • Jack Carson : l'agent Patrick O'Hara, le flic écrivain
  • John Ridgely : l'agent Saunders

Fiche technique

  • Titre original : Arsenic and Old Lace
  • Réalisation : Frank Capra
  • Scénario : Julius J. Epstein et Philip G. Epstein, d'après la pièce de Joseph Kesselring
  • Production : Frank Capra ; producteur exécutif : Jack Warner
  • Société de production et de distribution : Warner Bros.
  • Musique : Max Steiner
  • Photographie : Sol Polito
  • Montage : Daniel Mandell
  • Format : Noir et blanc - 1,37:1 - son monophonique (RCA Sound System) - 35 mm
  • Durée : 118 minutes
  • Dates de sortie : 1er septembre 1944 (première à New York)
    • France : 20 décembre 1946

avd41.jpg

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_