Carl Theodor Dreyer

De Wiki de A à Z.

Carl Theodor Dreyer ( Copenhague, 3 février 1889 - id. , 20 mars 1968), réalisateur danois .

Biographie

Sa mère, Joséphine Nilsson, est la gouvernante d'un gros propriétaire terrien du sud de la Suède qui la met enceinte. Le père ne voulant ni scandale ni mariage, elle part accoucher à Copenhague et y abandonne son fils. Elle mourra deux ans plus tard en tentant de se faire avorter.

L'enfant grandit sans affection dans la famille d'un ouvrier typographe, Carl Theodor Dreyer, socialisant et irréligieux, qui lui donne son nom et ses prénoms. Il reçoit un enseignement technique, étudie le piano. Il déteste ses parents adoptifs. A dix-sept ans, il apprend la vérité sur ses origines.

Ses exigences esthétiques, son intransigeante rigueur, aussi bien que l'exiguïté cinématographique de son pays, feront de lui un cinéaste rare, nomade et plurinational : 14 films en 56 années d'activité, réalisés en 5 pays. Sa période muette fut de loin la plus féconde : un film, en moyenne par an ; au parlant, un film tous les dix ans.

Tout juste adulte, il refuse le métier de comptable devient journaliste, écrit scénarios et intertitre pour Nordisk Films. En 1920, il réalise Le président, mélodrame construit sur des flash-back avec des personnages proche d'archétypes. Après le succès du Maître du logis, La Société Générale de Films l'appelle en France et lui demande trois sujets. Dreyer propose : Jeanne d'Arc, Catherine de Medicis et Marie-Antoinette. Les producteurs tirent au sort (aux allumettes) et c'est Jeanne d'Arc qui gagne. Madeleine Renaud renonce effrayée par Dreyer qui exige que l'actrice ait la tête rasée, qui oblige à prononcer les paroles car les spectateurs lisent sur les lèvres. La Société Générale de Films fait faillite et Dreyer se fait financer par le baron Nicolas de Gunzburg et produit lui-même Vampyr. Le tournage s'avère très difficile et la post-production est réalisée en Allemagne.

Ramené à Paris, Dreyer est hospitalisé trois mois à la clinique... Jeanne d'Arc. Tous ses projets français échouent comme le tournage en Afrique pour un producteur italien. Il retourne au Danemark en 1936 et reprend son métier de journaliste. L'insuccès de Jour de colère au Danemark l'entraîne en Suède sous l'occupation.

Blendis Davis, multimillionnaire propose un voyage à Dreyer vers Hollywood pour réaliser un film sur Jésus. Le projet échouera mais Dreyer gardera le sentiment religieux pour réaliser Ordet. Le 20 mars 1968, Dreyer meurt à Copenhague.

Filmographie

Muets

  • 1918 : Le Président (Præsidenten)
  • 1919 : Pages arrachés au livre de satan (Blade af Satans Bog)
  • 1920 : La Quatrième Alliance de Dame Marguerite (Prästänkan)
  • 1921 : Aimez-vous les uns les autres (Die Gezeichneten)
  • 1922 : Il était une fois (Der var engang)
  • 1924 : Mikaël
  • 1925 : Le Maître du logis (Du skal ære din hustru)
  • 1925 : Les Fiancés de Glomdal (Glomdalsbruden)
  • 1927 : La Passion de Jeanne d'Arc

Sonores

Longs Métrages
Les courts-métrages sonores de Dreyer sont des documentaires de commandes, souvent publiques.
  • 1942 : L'Aide aux ménagères (Mødrehjælpen)
  • 1946 : L'Eau à la campagne (Vandet på landet)
  • 1947 : Le Combat contre le cancer (Kampen mod kræften)
  • 1947 : L'Église de campagne (Landsbykirken)
  • 1948 : Ils attrapèrent le bac (De nåede færgen)
  • 1949 : Thorvaldsen
  • 1950 : Le Pont de Storstrøm (Storstrømsbroen)
  • 1954 : Un château dans un château (Et Slot i et slot)
  • 1956 : Sur la communauté nordique (Noget om Norden)


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Carl Theodor Dreyer sur sa fiche IMDB

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_