Demain on déménage

De Wiki de A à Z.

Demain on déménage est un film franco-belge réalisé par Chantal Akerman, sorti en 2004

Analyse critique

Sous l'œil ébahi des passants un magnifique piano à queue monte dans le ciel. C'est celui de la mère de Charlotte qui, après la mort de son mari, vient habiter chez sa fille. Pendant que sa mère donne ses leçons de piano au rez-de-chaussée, Charlotte, au premier, cherche vainement l'inspiration pour une nouvelle aux accents érotiques qui lui a été commandée. Très vite les deux femmes décident de vendre et de déménager.

Les visiteurs vont se succéder. Si Charlotte et sa mère ne savent pas faire la pub pour la maison, elles ont par contre l'art d'accueillir : une tasse de café, une portion de poulet, un peu de musique et les visiteurs se laissent prendre à ce charme, se livrant aux confidences. Même le respectable agent immobilier qui , de son côté, fait visiter des appartements à Charlotte, viendra goûter de cette atmosphère.

Au cours de l'avant-première au Mazarin , Chantal Ackermann disait que, pessimiste de nature, elle voulait mettre de l'optimisme dans ses films. Ici il est porté par la mère, une femme pleine d'enthousiasme. Si on rit beaucoup des maladresses de Charlotte, de ses efforts pour écrire, on la sent par contre mal dans sa peau, doutant d'elle même . Pour la cinéaste elle fait partie, comme ces couples de visiteurs qui se défont, de cette troisième génération qui n'a pas connu la joie de vivre d'avant guerre et ne peut la retrouver comme fait la mère, bien qu'elle ait eu à souffrir du nazisme. C'est ce que l'on saisit par des détails qui reviennent plusieurs fois .

Chantal Ackermann, qui a perdu elle-même sa grand-mère dans les camps, dit qu'elle ne s'est rendu compte, qu'après coup, de ce que représentaient ces détails, qu'on laisse le soin au spectateur de découvrir sous la légèreté, parfois la cocasserie des situations.

Chantal Ackermann réussit à nous donner envie de pénétrer nous aussi dans cette atmosphère chaleureuse où tout le monde retrouve le sourire autour d'un piano, qui tient bien son rôle tout au long du film, faisant de la musique un lien entre les générations .

Jean-Pierre Marielle est un agent immobilier plein de charme, Aurore Clément une maman lumineuse, quant à Sylvie Testud elle campe à merveille une Charlotte au grand cœur, un peu chaplinesque, qui se laisse porter par les évènements.

Distribution

Fiche technique

  • Réalisation : Chantal Akerman
  • Scénario : Chantal Akerman & Eric De Kuyper
  • Producteur : Paulo Branco
  • Musique originale : Sonia Wieder-Atherton
  • Image : Sabine Lancelin
  • Montage : Claire Atherton
  • Durée : 110 minutes
  • Date de sortie : 3 mars 2004


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_