Göreme

De Wiki de A à Z.

ortha3592.JPG
Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Göreme

Göreme est une ville de Cappadoce, située dans la province et le district de Nevşehir.
La ville donne son nom au Parc national de Göreme et sites rupestres de Cappadoce
La ville est un centre touristique important, situé au centre du "Triangle d'or" de la Cappadoce.
Au sud-est du centre se trouve un musée en plein air (entrée payante) qui comprend plusieurs églises rupestres remarquables.

Située dans le « Musée de plein air », la Elmalı Kilise (Église de la Pomme) est plus petite. Construite vers 1050, elle contient quatre piliers irréguliers qui forment une croix grecque et qui supportent un dôme central. Une restauration de 1991 a révélé des peintures antérieures sous les fresques du XIIe siècle visibles actuellement, qui représentent des saints, des évêques et des martyrs. À droite de l'autel, la Dernière Cène avec le symbole du poisson (poisson se dit en grec ἸΧΘΥΣ, acronyme de Ἰήσος Χρίστος Θεοῦ Ὑίος Σῶτηρ signifiant "Jésus Christ, Fils de Dieu, Sauveur"). Le nom de l'église semble provenir d'un globe tenu par l'archange Michel dans l'abside, à moins qu'il ne provienne d'un pommier situé à proximité.

Située dans le « Musée de plein air », l'Azize Barbara Kilisesi (Église de Sainte-Barbe) date du xie siècle. Barbe était une martyre égyptienne qui fut emprisonnée par son père qui voulait la protéger de l'influence de la chrétienté. Elle parvint cependant à pratiquer sa foi et son père la soumit à la torture et la tua. Elle recèle un dôme croisé et une abside centrale, deux latérales et deux colonnes. Le dôme dépeint le Christ sur un trône avec des dessins géométriques de couleur ocre, peints directement sur la roche. Une autre fresque représente le Mal, tenu en respect par deux croix adjacentes. Le mur nord comporte une fresque de Saint Georges et de Saint Théodore à cheval, luttant contre un dragon et un serpent. Des lignes ocres visent à donner l'impression que des pierres de taille ont été utilisées pour la construction.

Située dans le « Musée de plein air », la Yilanlı Kilise (Église du serpent) est une église à simple voûte, à la nef longue et basse. Elle tire son nom de la fresque de Saint George et Saint Théodore terrassant le serpent. On y trouve également la représentation de l'empereur Constantin et de sa mère, Sainte Hélène, tenant la Vraie Croix. La légende veut qu'elle découvrit la croix après avoir vu un songe, et qu'une partie de cette croix est toujours enterrée dans les fondations de Sainte-Sophie à Istanbul. D'autres morceaux de la croix se trouveraient au Saint-Sépulcre et à Saint-Pierre de Rome. Un autre portrait intéressant est celui de saint Onuphrius près de l'entrée. Le saint vécut une vie d'ermite dans le désert égyptien près de Thèbes et est généralement représenté avec une longue barbe grise et tenant une feuille de figuier. Selon certaines traditions, ce saint fut d'abord une femme aux mœurs légères, qui pria Dieu de la sauver. Dieu lui fit alors pousser une barbe et la rendit laide. C'est pourquoi Onuphrius est souvent représenté mi-homme mi-femme.

Dans le « Musée de plein air », lKaranlık Kilise (L'église sombre) est un ensemble monastique des XIe-XIIe siècles. Il comporte un dôme, une abside principale, deux petites absides secondaires et quatre colonnes. Il est décoré de scènes du Nouveau Testament : Christ Pantocrator, nativité, adoration des mages, crucifixion, baptême, dernière cène, trahison de Judas, crucifixion. Après la conquête turque, l'église fut utilisée comme pigeonnier jusqu'aux années 1950. Après restauration, les fresques, protégées par les déjections, sont les mieux préservées de toute le Cappadoce et constituent un parfait exemple de l'art byzantin du xiie siècle. Cependant, une partie du narthex s'est écroulé et une partie de l'église fut exposée aux intempéries. Il en résulta des dommages à la fresque de l'Ascension et à celle de la Bénédiction des saints. Le nom de l'église provient du fait qu'une seule petite ouverture donnant sur le narthex laisse pénétrer la lumière dans la partie intérieure.

Çarıklı Kilise (Église aux sandales) : située dans le « Musée de plein air », son nom provient des deux empreintes des pas sous la fresque de l'Ascension, à l'entrée de l'église. Cette fresque serait une copie exacte de celle de l'église de l'Ascension de Jérusalem. L'église est creusée dans le même rocher que la Karanlik Kilise et comporte quatre voûtes et trois absides. De nombreuses légendes invérifiables prétendent expliquer les empreintes des pas. L'église est creusée selon un plan en croix avec des voûtes croisées. Les fresques du XIIIe siècle montrent les quatre évangélistes et, à peu de chose près, les mêmes scènes du Nouveau Testament que dans la Karanlık Kilise.


DSCN3651.JPG
Vallée de Zemi, au sud de Göreme
Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_