Joachim Trier

De Wiki de A à Z.

Joachim Trier, réalisateur norvégien, né en 1974.

Biographie

Joachim Trier est né à Copenhague en 1974. Il a grandi dans une famille de cinéastes. Son grand-père Erik Løchen était réalisateur, son père était ingénieur du son, et sa mère réalisait des documentaires. Il a été champion de skateboard pendant quelques années, et ensuite a réalisé des vidéos de skate.

Joachim Trier est diplômé de la National Film and Television School de Londres. Il tourne, de 1999 à 2002, des courts métrages dont trois d’entre eux, Procter, Pietà et Still ont remporté de nombreux prix dans les festivals internationaux.

En 2006, il réalise Nouvelle Donne, son premier long métrage. Oslo, 31 août, son second film, fait partie de la sélection d’Un Certain Regard, au Festival de Cannes 2011.

Déclarations

Je me suis toujours intéressé à la capacité qu’avait le cinéma à traiter le souvenir et l’identité. D’un côté, je suis un grand admirateur d’Alain Resnais, d’un autre côté, dans notre vie privée, on prend des photos, et quand on les regarde plus tard, ça soulève des questions sur celui qu’on était alors et celui qu’on est maintenant. Quand on veut faire un film, c’est un sujet qu’on ne peut pas éviter. Avec mes deux premiers films, qui traitent d’une crise d’identité, je voulais impliquer les gens dans le processus du souvenir.

Dans Nouvelle Donne, c’est plutôt axé sur les rêves du futur, et la personne qu’on veut devenir. Dans Oslo, 31 août, je voulais créer un mystère et intégrer le spectateur dans cette recherche d’identité pour que les spectateurs interprètent davantage, sans avoir toutes les clés. Dans un film, je tente de créer le sentiment de la pensée. Mais je l’aborde de façon très différente dans les deux films. J’étais très nerveux quand j’ai tourné Oslo, j’avais peur qu’on le compare à Nouvelle Donne. C’est le même acteur, la même ville, la même équipe. Mais maintenant, je sais qu’ils ont chacun leur vie propre.

Joachim Trier à propos de son grand-père Erik Løchen:

Il est mort quand j’avais neuf ans. Il m’a appris à sauter à ski, et le mot « dilemme ». Le saut à ski, c’est comme faire des films, il faut tenter sa chance. Et le dilemme est intéressant, c’est privilégier l’ambivalence sur le point de vue tranché. Et ce qui m’inspire surtout chez lui, c’est sa critique du point de vue unique sur la réalité. Il était très engagé. Il a fait la résistance pendant la guerre, et il a été capturé et emprisonné dans un camp de travail. On doit toujours questionner la vérité.

Filmographie


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Joachim Trier sur sa fiche IMDB

Jtrier.jpg

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_