King Vidor

De Wiki de A à Z.

King Vidor réalisateur américain né le 8 février 1894 à Galveston (Texas) et mort le 1 novembre 1982 à Paso Robles en Californie.

Biographie

King Vidor est le cinéaste de fresques cinématographiques parmi les plus imposantes du XXe siècle. Sa vision ample et démiurgique du monde prend sa pleine mesure dans les films épiques dont il deviendra le spécialiste. Quelques exemples : La Grande Parade (1925) sur la Première Guerre mondiale, La Foule (1927) intimiste mais à la vision monumentale, Le Grand Passage (1940) sur les guerres indiennes, An American Romance (1944) épopée industrielle malheureusement amputée par les producteurs, Duel au soleil (1946) , western de série B hypertrophié par D.O. Selznick et par la puissance visuelle de Vidor et enfin Salomon et la Reine de Saba (1958) ultime film du cinéaste et formidable péplum biblique.

On note une adaptation dispendieuse et épique de Guerre et paix de Tolstoï en 1956 et une version romancée de la vie de Frank Lloyd Wright avec Le Rebelle en 1949. Ce film lyrique et flamboyant, basé sur le roman à succès d'Ayn Rand, est considéré comme le chef d'œuvre du cinéaste.

Fasciné par les bâtisseurs, les capitaines d'industrie, les chefs de guerre, bref : les « Bigger Than Life », il manifesta aussi un intérêt profond pour les anonymes et les oubliés des grandes sociétés. Pensons à La Foule en 1928, Notre pain quotidien en 1934 ou Hallelujah en 1929 , premier film de Hollywood entièrement interprété par des Noirs.

Le mélodrame célèbre Le Champion en 1931 , qui racontait l'amitié entre un petit enfant et un vieux boxeur raté, appartient lui aussi à la veine humaniste et sociale du cinéaste. Vie privée

Il consacra les 25 dernières années de sa vie à la peinture.

Filmographie sélective

  • 1920  : The Jack-Knife Man
  • 1920  : L'Honneur du nom (The Family Honor)
  • 1921  : The Sky Pilot
  • 1921  : Love Never Dies
  • 1923  : Three Wise Fools
  • 1924  : Capricciosa (Wild Oranges)
  • 1924  : Wine of Youth
  • 1926  : Bardelys the Magnificent
  • 1926  : La Grande Parade (The Big Parade)
  • 1926  : La Bohème
  • 1928  : Show People (+ acteur - caméo -)
  • 1928  : The Patsy
  • 1928  : La Foule (The Crowd)
  • 1929  : Hallelujah !
  • 1931  : Le Champion (The Champ)
  • 1931  : Scène de la rue (Street scene)
  • 1932  : Cynara
  • 1932  : L'Oiseau de paradis (Bird of Paradise)
  • 1934  : Notre pain quotidien (Our Daily Bread)
  • 1935  : So Red the Rose
  • 1935  : Soir de noces (The Wedding Night)
  • 1936  : The Texas Rangers
  • 1937  : Stella Dallas
  • 1938  : La Citadelle (The Citadel)
  • 1939  : Le Magicien d'Oz (The Wizard of Oz) - non crédité au générique
  • 1940  : Le Grand Passage (Northwest Passage)
  • 1940  : Camarade X (Comrade X)
  • 1941  : Souvenirs (H.M. Pulham, Esq.)
  • 1944  : Une romance américaine (An American Romance)
  • 1946  : Duel au soleil (Duel in the sun)
  • 1948  : La Folle Enquête (On Our Merry Way)
  • 1949  : Le Rebelle (The Fountainhead)
  • 1949  : La Garce (Beyond the Forest)
  • 1952  : Japanese War Bride
  • 1953  : La Furie du désir (Ruby Gentry)
  • 1955  : L'Homme qui n'a pas d'étoile (Man Without a Star)
  • 1956  : Guerre et paix (War and Peace)
  • 1958  : Salomon et la Reine de Saba (Solomon and Sheba)
  • 1980  : La Metaphore (Documentaire)


Retrouvez tous les détails de la filmographie de King Vidor sur sa fiche IMDB

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_