La Griffe du passé

De Wiki de A à Z.

La Griffe du passé, ou Pendez-moi haut et court (Out of the Past) film américain de Jacques Tourneur, sorti en 1947
Le film est également connu sous différents titres, sorti au Royaume-Uni sous Build My Gallows High, en Belgique comme L'Étreinte du passé

Analyse critique

Un ex-détective privé, Jeff Markham, est retrouvé dans la ville où il travaille comme pompiste et se cache sous le faux nom Jeff Bailey, par un homme de main du joueur professionnel et ancien employeur de Jeff, Whit Sterling ; celui-ci lui rappelle qu'il a une dette envers Whit, datant de l'époque où il devait ramener la maîtresse du truand, Kathie Moffett, qui s'était enfuie avec un magot de 40 000 dollars après lui avoir tiré dessus.

Jeff n'avait alors pas honoré son contrat, bien qu'il eût retrouvé Kathie. Il avait en effet cru celle-ci lorsqu'elle se disait innocente au sujet du vol, puis en était tombé amoureux. Un peu plus tard, elle abat un autre homme de main de Whit. Jeff découvre alors sur un carnet la trace du versement des 40 000 dollars au nom de Kathie. Il réalise qu'il s'est fait berner, quitte Kathie et va se terrer dans une petite ville.

Depuis, Bailey a voulu oublier son passé, il est fiancée à Ann Miller, une fille de fermier, et travaille avec un jeune ouvrier sourd-muet the Kid. Mais le passé revient en la personne de Joe qui le force à revenir auprès de Whit. Il retrouve donc Whit et Kathie, la femme qu'il a aimée et qui est revenu, malgré ses crimes, auprès de Whit. Ils sont ensemble et Bailey doit travailler pour eux à nouveau, à San-Francisco, sous la menace d'un chantage. En fait, malgré son habilité, le piège se referme lentement sur lui ; il ne pourra échapper au traquenard.

Kathie tue Whit, veut s'enfuir avec le magot et force Bailey à l'accompagner. Mais Bailey prévient la police, la fin est très sombre car les deux périssent dans la tentative d'arrestation.

Le film contient les éléments constitutifs du genre policier dans leur forme la plus achevée: fatalisme tragique soulignant l'impuissance de l'individu ; relation perverse et empoisonnée entre le passé et le présent ; portrait de femme fatale dont la nature plus encore que le caractère est de trahir. L'action baigne dans une pénombre fantomatique. Elle se développe dans une atténuation volontaire, quasi irréelle des voix et des sons et évolue selon un rythme austère qui, malgré les circonvolutions de l'intrigue, la mènera inexorablement vers son terme.

Pour le héros, le personnage de Jene Greer est une fascinante messagère de la mort. Elle lui barre l'accès à l'autre versant de sa destinée, celui qu'il aura entrevu comme un mirage dans le désert, à travers les montagnes et près du lac Tahoe en Californie

En rupture avec la norme du genre, le héros ne participe pas, si peu que ce soit, à l'avilissement, à la corruption environnante. Quoiqu'il ne soit pas un héros au sens positif et exaltant du terme, c'est un être curieusement intact, auquel Mitchum, dans son premier rôle en vedette dans un grand film, prête son flegme et son laconisme si singulier.

Distribution

  • Robert Mitchum : Jeff Bailey / Jeff Markham
  • Jane Greer : Kathie Moffett
  • Kirk Douglas : Whit Sterling
  • Rhonda Fleming : Meta Carson
  • Richard Webb : Jim Caldwell
  • Steve Brodie : Jack Fisher
  • Virginia Huston : Ann Miller
  • Dickie Moore : Le Kid
  • Paul Valentine : Joe Stefanos
  • Ken Niles : Leonard Eels

Fiche technique

  • Titre original : Out of the Past (littéralement : Surgi du passé)
  • Titres français alternatif : Pendez-moi haut et court
  • Scénario : Daniel Mainwaring, James Cain et Frank Fenton, adapté de Build My Gallows High, roman écrit en 1946 par Geoffrey Homes qui participe à l'élaboration du script sous son vrai nom (Daniel Mainwaring).
  • Direction artistique : Albert S. D'Agostino et Jack Okey
  • Photographie : Nicholas Musuraca
  • Musique : Roy Webb
  • Montage : Samuel E. Beetley
  • Production : Warren Duff
  • Société de production : RKO Pictures
  • Format : noir et blanc – 35 mm – 1,37:1 – mono (RCA Sound System)
  • Durée : 97 minutes
  • Dates de sortie : 13 novembre 1947
    • France : 30 mars 1949


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Griffespasse.JPG

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_