Persépolis

De Wiki de A à Z.

Persépolis long métrage d'animation français de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi sorti en 2007.

Sommaire

Analyse critique

Le film s'inspire de Persepolis, la bande dessinée autobiographique de Marjane Satrapi.

Téhéran 1978 : Marjane, huit ans, songe à l’avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Choyée par des parents modernes et cultivés, particulièrement liée à sa grand-mère, elle suit avec exaltation les évènements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Chah.

Avec l’instauration de la République islamique débute le temps des «commissaires de la révolution» qui contrôlent tenues et comportements. Marjane qui doit porter le voile, se rêve désormais en révolutionnaire.

Bientôt, la guerre contre l’Irak entraîne bombardements, privations, et disparitions de proches. La répression intérieure devient chaque jour plus sévère. Dans un contexte de plus en plus pénible, sa langue bien pendue et ses positions rebelles deviennent problématiques. Ses parents décident alors de l’envoyer en Autriche pour la protéger.

A Vienne, Marjane vit à quatorze ans sa deuxième révolution : l’adolescence, la liberté, les vertiges de l’amour mais aussi l’exil, la solitude et la différence.

Cette adaptation des quatre albums composant Persepolis, dessinés par Marjane Satrapi a été faite en se réferrant aux films noirs pour peindre le cauchemar des victimes du chah d'abord, des islamistes ensuite. Dans de somptueux dégradés de gris, tous passent à la trappe, comme avalés par une diabolique machine à tuer. En contrepoint, on suit l'itinéraire d'une fille de 8 à 18 ans qui prend conscience que l'intolérance est liée à la bêtise et à l'ignorance.

Le film est peuplé de silhouettes croquées avec un humour rosse. Le plus beau personnage reste la grand-mère de Marjane. Cette vieille dame très indigne lui enseigne le sens de l'honneur et l'engueule ferme lorsqu'il fléchit. A l'image de Karl Marx et de Dieu, un instant réunis dans l'esprit enfiévré de Marjane, qui, comme la grand-mère, lui assurent, en levant le poing : « La lutte continue ! »

Présenté dans la sélection officielle du Festival de Cannes 2007, le film y a obtenu le prix du jury ex æquo avec Lumière silencieuse de Carlos Reygadas. La république islamique d'Iran s'est inquiétée de la sélection de ce film présentant ce qu'elle estime être « un tableau irréel des conséquences et des réussites de la révolution islamique » et en a diffusé une version censurée.

Le film a été nommé pour l'Oscar du meilleur film d'animation 2007.

Fiche technique

  • Titre : Persepolis
  • Réalisation et scénario : Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi
  • Production : Xavier Rigault et Marc-Antoine Robert
  • Musique originale : Olivier Bernet
  • Montage : Stéphane Roche
  • Durée : 95 minutes
  • Dates de sortie : 23 mai 2007 (Festival de Cannes 2007)
    • 27 juin 2007 (sortie en salles France)

Voix originales

  • Chiara Mastroianni : Marjane adulte et adolescente
  • Catherine Deneuve : Mère de Marjane
  • Danielle Darrieux : Grand-mère de Marjane
  • Simon Abkarian : Père de Marjane
  • Gabrielle Lopes Benites : Marjane enfant
  • François Jerosme : Anouche son oncle
  • Tilly Mandelbrot : Lali

Récompenses

  • 2007 : Prix spécial du jury du Festival de Cannes 2007
  • 2008 : César du Meilleur premier film lors de la cérémonie 2008
  • 2008 : César de la Meilleure adaptation
  • 2008 : Nommé aux Oscars du cinéma 2008 dans la catégorie meilleur film d'animation (mais l'Oscar est remporté par le film Ratatouille).


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_