Shigeo Fukuda

De Wiki de A à Z.

Shigeo Fukuda ( japonais 福田 繁雄, Fukuda Shigeo), plasticien contemporain japonais, sculpteur, designer, affichiste, né le 4 février 1932 à Tôkyô et décédé le 11 janvier 2009.

Biographie

Diplômé de l'université nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo, section design en 1956, il connut une renommée internationale, étant membre de l'A.G.I., du Royal Designer for Industry et de l'Art Directors Club. Il est considéré comme un des plus grands affichistes de son pays. Son travail se caractérise par des illusions d’optiques, des jeux visuels et humoristiques qui marient l'héritage nippon à l’esprit occidental.

Shigeo Fukuda crée des images qui questionnent notre intelligence et notre imagination. Artiste polymorphe, tour à tour dessinateur, sculpteur, scénographe dans l’espace public, designer d’objets du quotidien devenus subtilement improbables, il est aussi à l’aise en 2D qu’en 3D. Il maîtrise les illusions optiques, les anamorphoses en créant des situations impossibles, des réalités retrouvées.

Quand Fukuda dessine une affiche pour la paix, le projectile est sur le point de rentrer dans le fut du canon au lieu d’en être violemment expulsé. Le point culminant de l’action dans Victory souligne l’ironie de la catastrophe. L’humour noir fricote avec l'absurde pour rendre encore plus poignante la tragédie.

Citation:
En dépit du progrès scientifique, si grand soit-il, certains ne voient toujours pas plus loin que le bout de leur nez, d’autres ne peuvent toujours pas voir la nouveauté qui les entoure sans chausser une paire de lunettes. Nous devons vraiment étudier ce contraste entre progrès social et le déclin de la capacité de « voir ».

Quelques œuvres

  • Peinture murale au gymnase du lycée Taishido, Tokyo
  • Toys and Things Japanese (1965) 1ére des sculptures d'ombre : Fukuda crée un objet tridimensionnel dans lequel l'ombre, à partir d'une source de lumière issue d'un point bien défini n'a aucun rapport avec l'objet réel représenté.
  • Love story (1973)
  • Homme (1974)
  • Femme (1974)
  • Chat/souris (1974)
  • Victory 1945 (1975) Affiche antimilitariste pour le 30e anniversaire de l'armistice de 1945
  • Encore (1976) D'un point de vue, la sculpture représente un pianiste. Mais, tournée de 90 degrés, on voit un violoniste.
  • Trois belvédères (1982)
  • Piano underground (1984) Des éléments disparate forment, dans un miroir, un piano à queue
  • Venus dans un miroir (1984)
  • Disappearing Pillar (1985) Sculpture en bois, représentant le paradoxe classique en 2 D, qui figure 3 colonnes cylindrique en haut et deux colonnes rectangulaires, en bas. Bien sûr, il est seulement possible de voir cette configuration impossible que sous un certain angle. Voir cette sculpture à partir de n'importe quel autre angle va détruire l'illusion.
  • Modèle tridimensionnel de la cascade d'Escher (1985) Il s'agit d'une construction physique de l'illusion célèbre de Escher d'un immeuble impossible, "Waterfall" Cette sculpture fonctionne avec de l'eau qui coule, et qui semble figurer un cycle perpétuel.
  • Lunch with a Helmut On (1987) Sculpture d'ombre: Éclairée à partir d'un point bien précis cette ombre d'une moto est entièrement construite à partir de fourchettes soudées, de couteaux, de cuillères. Fukuda utilisé 848 pièces de coutellerie pour construire cet ouvrage
  • Aquarium pour les personnages de natation (1988)
  • les Tournesols de Van Gogh (1988)
  • Fresh Guy, Arcimboldo (1988) Image anamorphique déformée de Vertumne (Giuseppe Arcimboldo), qui restitue l'original lorsqu'elle est vue dans le miroir.

Galerie

Fujuda01.jpg

Affiches



Fujuda02.jpg


Sculptures d'ombre



Fujuda03.jpg


Objets impossibles et effets miroir

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_