Tomio Miki

De Wiki de A à Z.

Tomio Miki ( japonais 三木 富雄, Miki Tomio), sculpteur, plasticien contemporain japonais, né en 1937 à Tôkyô et mort en 1978.

Après ses études secondaires, Tomio Miki entre dans une école de coiffure à Tôkyô. C'est un artiste entièrement autodidacte. Dès 1957, à vingt ans, il expose à l'exposition indépendante du journal Yomiuri. Il est dès le début de son travail fortement marqué par le courant "anti-art". Il expose par exemple des pneus de camion, des bouteilles de whisky vides ou des canettes de bière écrasées. sans en être formellement membre, il est très proche du groupe d'avant-garde Neo-Dada Organizers, créé en 1960 et mené par Ushio Shinohara.

En 1963, il se sent proche du mouvement High Red Center, créé par Jirô Takamatsu. Tomio Miki passe au feu des tableaux enduits de goudron. L'espace du musée en est désacralisé.

En 1964, il réalise une exposition solo à la Naika Art Gallery, Tôkyô. Il expose alors une sculpture géante de plus de 2m, en aluminium, représentant une oreille humaine gauche. Ces sculptures d'oreille deviennent alors sa marque personnelle. Il en produit de toutes tailles, très grandes et isolées ou beaucoup plus petites, et groupées en frise.

Fin 1964, il reçoit un prix à la sixième Gendai Nihon Bijutsu Ten (Exposition d'art contemporain du Japon). En 1967, il reçoit un autre prix à la 9e Exposition d'art contemporain du Japon pour Pink Ear 12 (résine polyester h= 2,7 m) œuvre acquise par le Tokyo Metropolitan Art Museum. La même année, il remporte aussi une récompense à la 5e Jeune Biennale de Paris.

En 1968, sontravail est présenté par le Japon à la Biennale de Venise. Il passe l'année 1971 à l'invitation de la Rockefeller Foundation. Around this time he tried to move away from creating sculptures of ears.

En 1977 une exposition dans les Green Collections à Tokyo Ringoen yori haru no kokoro (Le cœur du printemps au milieu d'un jardin de pommier) marque une tentative pour se sortir de sa production exclusive d'oreille gauche.

Il meurt brutalement en 1978.

Fichier:Tomiomiki1.jpg

Oreille sculpture aluminium

Fichier:Tomiomiki2.jpg

Tomio Miki devant des frises de petites oreilles

Outils personnels

Voir aussi les fiches cinéma; le panorama du cinéma; les artistes contemporains

Randonnées dans les Pyrénées; les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique

_